Connaissance des Arts

Édito : Faut-il acheter ce nouveau Vinci ?


Pas de provenance précise, si ce n’est que le montage laisse deviner qu’il a été collé sur un autre papier autour de 1900. Après plus longue observation des hachures des ombres et du mouvement du corps transcrit par l’artiste, l’expert remarque que l’œuvre a été réalisée par un gaucher et que le dessin remonte à une époque antérieure à celle de Michel-Ange. Après démontage apparaissent enfin, au dos du dessin, des schémas scientifiques et une écriture à l’envers, comme le faisait Vinci pour ne permettre la lecture que lorsque les mots sont regardés dans un miroir. Il doit donc s’agir de l’un des huit Saint Sébastien qui figuraient dans l’atelier de Léonard de Vinci au début des années 1580, s’il on en croit l’inventaire fait par l’artiste lui-même. Une découverte exceptionnelle !

Lors de la demande d’exportation de l’œuvre formulée avant qu’elle ne soit mise en vente, le ministère de la Culture a refusé de délivrer le précieux sésame et l’a classée Trésor national. L’État a donc trente mois pour réunir les quelque quinze millions qu’en espérait le vendeur. Mais la question se pose : faut-il acheter ce nouveau Vinci ? Le Louvre est déjà riche en œuvres du maître. Hormis La Joconde, le Saint Jean Baptiste, La Belle Ferronnière et La Vierge à l’Enfant avec sainte Anne, les trois derniers ayant été restaurés récemment, le musée possède un ensemble conséquent de l’œuvre de Léonard, de nombreux dessins et en particulier des dessins de draperies qui sont d’un tout autre niveau que ce modeste Saint Sébastien. Alors, faut-il un Vinci de plus dans les collections nationales ? Sachant que le budget d’acquisition total de l’institution est d’à peine la moitié de la somme demandée, il faudra donc trouver un ou plusieurs généreux mécènes. Rappelons, à cette occasion, que le classement Trésor national ouvre droit pour l’entreprise mécène à 90 % de réduction d’impôt sur le prix de l’acquisition, mais que cette bonne action est tout de même un manque à gagner pour l’État. Le tout pour une feuille qui ne sera visible que trois mois, tous les trois ans, afin de la protégér de la lumière. Du coup se pose une nouvelle question : en ces temps de disette budgétaire, la France a-t-elle encore les moyens de se lancer à la chasse au trésor comme le Louvre l’a fait avec Nicolas Poussin, traquant un quarante et unième tableau à afficher à son actif ? Non. Sauf si cette action de mécénat est sans contrepartie.

Cet article Édito : Faut-il acheter ce nouveau Vinci ? est apparu en premier sur Connaissance des Arts.



Lire l'article Suite de l'article




Les derniers articles de Connaissance des Arts

Les derniers articles de Connaissance des Arts

Articles




nous vous conseillons
Brèves
• • •

recherche


 

Nouveautés

Consultez le profil de DessinOriginal sur Pinterest.

Votre actualité

Méditations - Ephémères peintures de Frédéric Barrau

Cette exposition présente des œuvres abstraites comme (...)

Exposition Peinture-Sculpture

L’abbaye de Bonport organise cette année encore (...)

Tapisserie ? De Picasso à Messager

Du 23 mai jusqu’au 31 octobre, le musée (...)

COSKUN Peinture et sculpture

Du samedi 1er au dimanche 30 août 2015, la galerie (...)

God save the street art and… the Queen

Vernissage le jeudi 9 juillet 2015 à partir de 18h00 (...)

Exposition EXTRAITS "Photographie et céramique"

EXTRAITS François RASTOLL - Photographe et Laure (...)

La Galerie Moutt’Art invite Lucie Ludwiczak

Jean Tirilly , artiste singulier de renommée (...)

MIGRANTS : une exposition BD pour dénoncer leur précarité

Le COMEDE s’est donné pour mission de soigner les (...)

Andrée de Frémont expose au Domaine de Rocheville

Plaisir des papilles, plaisir des pupilles ! Cet été, (...)

Sineangulo

Artistes exposés : Salima Abdel-Wahab, Aziz Amrani, (...)

Ateliers Ouverts des Beaux-Arts de Paris

Mercredi 17 juin de 18h à 23h Jeudi 18 et vendredi 19 (...)

PHILIPPE BERRY A L’ORANGERIE DU SENAT

Le Sénat et Art-Z présentent l’exposition de (...)

BRADERIE DE CRÉATEURS & FÊTE DE LA MUSIQUE DU 17 AU 24 JUIN PAR J’VEUX DU SOLEIL

Au 30 rue Montcalm (75018 PARIS), de 11h00 à 21h00, (...)

L’Eau, 57e exposition estivale de tapisseries de Felletin

Chaque été la Cité internationale de la tapisserie est (...)

Exposition Arnaud Gautron, Atelier Blanc à Lannion

Arnaud Gautron a choisi la peinture pour interroger la (...)

Annoncer sur ArtActu

Archives de vos actualités

archives


Vous pouvez afficher les publications de ArtActu.com sur votre site.

RSS ArtActu