Expositions Internationales

Exposition William Degouve de Nuncques (1867-1935), maître du mystère

Une exposition présentée au musée Félicen Rops à Namur, Belgique (28 janvier - 6 mai 2012).
Publié le mercredi 15 février 2012


William Degouve de Nuncques (1867-1935) est l’un des artistes majeurs du symbolisme belge. Toute sa vie, il traitera le paysage, jouant avec les nuances de couleurs, depuis les impressions urbaines nocturnes aux ambiances claires de plateaux enneigés.



JPEG - 11 ko
William Degouve de Nuncques (1867-1935)
Nocturne au parc royal de Bruxelles, 1897, pastel sur papier, 65 x 50 cm. Paris, Musée d’Orsay. (C) RMN (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Au fil des sections, le visiteur est amené à parcourir l’oeuvre de Degouve de Nuncques selon une progression lumineuse qui trouve son origine dans les harmonies bleutées du nocturne, passe par l’évocation des brumes matinales et aboutit, non pas à la pleine lumière du soleil que recherche le fauvisme, mais à la clarté de la neige qui enveloppe des paysages isolés.

Les nouvelles recherches menées dans le cadre de cette exposition ont permis de découvrir la vie de Degouve de Nuncques. La première partie de l’exposition est consacrée à l’artiste et à son oeuvre, ainsi qu’aux amitiés qu’il a entretenues durant se carrière.

La deuxième section présente les paysages immobiles et angoissants de Degouve. Proches du fantastique ou du surréaliste, ces atmosphères mortifères et silencieuses sont propres au symbolisme des années 1880-90.

La troisième section est consacrée aux scènes de nuit. Ses visions vespérales, marquées par la réception de Whistler et de Redon, s’inscrivent pleinement dans le développement du nocturne en tant que genre au sein de la peinture de paysage dans les années 1890.

JPEG - 17.9 ko
William Degouve de Nuncques (1867-1935)
Vers le Cap Formentor aux Baléares, 1902, huile sur toile, 68 x 79 cm. Collection privée.

La crise mystique que l’artiste traverse entre 1907 et 1912 donne naissance à une série d’oeuvres religieuses. Chemin de croix, visages attristés, souffrance physique des corps sont les thématiques que l’artiste retient. Cette iconographie religieuse s’inscrit dans un mouvement plus large : celui du retour à des valeurs traditionnelles, en opposition avec le développement croissant des villes, de l’industrialisation sauvage et de la perte des repères.

Degouve de Nuncques se rend aux Îles Baléares entre 1899 et 1902, en compagnie de sa femme, Juliette Massin, qui dessine également. Degouve se découvre une passion pour la lumière de « cette terre africaine (…) aux multiples beautés qu’un soleil fort et permanent éclaire et poétise ». Cet élan vers une nature accueillante et lumineuse pousse le peintre à éclaircir sa palette et à envisager le paysage non plus comme le lieu de tous les mystères, mais celui de du plaisir.

JPEG - 22.1 ko
William Degouve de Nuncques (1867-1935)
Sans titre, 1925, huile sur toile, 68 x 74 cm. Collection PBdM.

La dernière section, intulée "Le silence de la neige", présente les paysages de campagnes qui sont pour Degouve de Nuncques un idéal contemplatif dont le silence et l’immobilité tranchent avec la vie urbaine. Les paysages enneigés des Ardennes et de Stavelot, où Degouve finira sa vie, sont empreints du silence respectueux de l’artiste envers la nature qu’il n’aura cessé de peindre et d’interpréter durant sa vie.

Cette exposition rétrospective met l’accent sur la période symboliste de l’artiste durant les années 1890. Les peintures réalisées durant la dernière décennie du 19e siècle apparaissent comme des pièces particulièrement représentatives des enjeux esthétiques d’un symbolisme nocturne dominé par des paysages empreints de silence.

Mais l’exposition, et le catalogue qui l’accompagne, entendent aussi, d’autre part, replacer Degouve de Nuncques dans le réseau de ses collaborateurs. Ceci vise à faire apparaître des facettes inédites qui contribuent à jeter un éclairage nouveau sur le symbolisme. La relation qui unit Degouve de Nuncques à ses pairs, comme Jan Toorop, Maurice Maeterlinck, Émile Verhaeren, Henry de Groux est abordée.

Informations pratiques :
- Musée Félicien Rops - Rue Fumal, 12 - Namur, Belgique
- Accès : Tél. 081/77 67 55
- Horaires : Ouvert de 10h à 18h du mardi au dimanche. En juillet et août, ouvert tous les jours. Fermeture les 24, 25 et 31 décembre ainsi que le 1er janvier.
- Tarifs : Plein tarif : 3 euros ;Tarif réduit : 1,50 euros.
- Catalogue de l’exposition : William Degouve de Nuncques, maître du mystère, éditions Fonds Mercator

Imprimer cet article





a la une

Exposition Anders Zorn. Le maître de la peinture suédoise - Petit Palais, Paris

Une exposition présentée au Petit Palais, Paris (15 septembre - 17 décembre 2017).

Exposition Caroline, soeur de Napoléon, reine des Arts - Musée Fesch, Ajaccio

Une exposition présentée au musée Fesch, Ajaccio (30 juin – 2 octobre 2017).

Exposition Bruce Nauman / Francis Bacon. Face à face

Une exposition présentée au musée Fabre de Montpellier (1 juillet - 5 novembre 2017).

Exposition Jean Le Moal (1909-2007) - Musée Art et archéologie de Valence

Une exposition présentée au Musée Art et archéologie de Valence (25 juin 2017 au 7 janvier 2018).

Exposition ARTAGON

Une exposition collective qui porte la voix des artistes en devenir


nous vous conseillons
Brèves
• • •

recherche


 

Nouveautés

Consultez le profil de DessinOriginal sur Pinterest.

Votre actualité

Méditations - Ephémères peintures de Frédéric Barrau

Cette exposition présente des œuvres abstraites comme (...)

Exposition Peinture-Sculpture

L’abbaye de Bonport organise cette année encore (...)

Tapisserie ? De Picasso à Messager

Du 23 mai jusqu’au 31 octobre, le musée (...)

COSKUN Peinture et sculpture

Du samedi 1er au dimanche 30 août 2015, la galerie (...)

God save the street art and… the Queen

Vernissage le jeudi 9 juillet 2015 à partir de 18h00 (...)

Exposition EXTRAITS "Photographie et céramique"

EXTRAITS François RASTOLL - Photographe et Laure (...)

La Galerie Moutt’Art invite Lucie Ludwiczak

Jean Tirilly , artiste singulier de renommée (...)

MIGRANTS : une exposition BD pour dénoncer leur précarité

Le COMEDE s’est donné pour mission de soigner les (...)

Andrée de Frémont expose au Domaine de Rocheville

Plaisir des papilles, plaisir des pupilles ! Cet été, (...)

Sineangulo

Artistes exposés : Salima Abdel-Wahab, Aziz Amrani, (...)

Ateliers Ouverts des Beaux-Arts de Paris

Mercredi 17 juin de 18h à 23h Jeudi 18 et vendredi 19 (...)

PHILIPPE BERRY A L’ORANGERIE DU SENAT

Le Sénat et Art-Z présentent l’exposition de (...)

BRADERIE DE CRÉATEURS & FÊTE DE LA MUSIQUE DU 17 AU 24 JUIN PAR J’VEUX DU SOLEIL

Au 30 rue Montcalm (75018 PARIS), de 11h00 à 21h00, (...)

L’Eau, 57e exposition estivale de tapisseries de Felletin

Chaque été la Cité internationale de la tapisserie est (...)

Exposition Arnaud Gautron, Atelier Blanc à Lannion

Arnaud Gautron a choisi la peinture pour interroger la (...)

Annoncer sur ArtActu

Archives de vos actualités

archives


Vous pouvez afficher les publications de ArtActu.com sur votre site.

RSS ArtActu