Expositions à Paris

Exposition Les masques de jade maya, à la Pinacothèque de Paris

Une exposition présentée à la Pinacothèque de Paris (26 janvier - 10 juin 2012).
Publié le mardi 28 février 2012


La Pinacothèque de Paris présente la découverte archéologique la plus importante de la dernière décennie au Mexique : les masques en mosaïque de jade. Ceux-ci sont à découvrir pour la première fois à Paris accompagnés du reste du trousseau funéraire - colliers, boucles d’oreilles, pectoral, bracelets, céramiques et autres offrandes.

Achetez votre Billet coupe file



JPEG - 18.2 ko
Masque funéraire avec une coiffe d’oiseau et des boucles d’oreilles
Tombe 1, structure III, Calakmul, Campeche Classique ancien, 375-450 apr. J.-C. Musée Fuerte de San Miguel, Campeche © Photo : Martirene Alcántara / INAH

Ces masques exceptionnels, entièrement restaurés par les plus éminents spécialistes en archéologie maya, représentent les visages de la divinité. Créés pour les gouverneurs les plus prestigieux des cités perdues mayas, ils avaient pour mission d’assurer la vie éternelle à ces hauts dignitaires après leur mort.

"Les Mayas avaient une prédilection pour la couleur verte. Le jade était pour eux le matériau le plus rare et le plus précieux. Chez les Incas en revanche, l’or constituait le métal divin par excellence. Apanage de l’élite, la pierre verte était aussi associée au sacré. De façon surprenante, les Mayas utilisaient ces pierres pour représenter la divinité solaire comme le montrent les nombreuses effigies de jade. Les artistes mayas confectionnaient les masques à partir de tesselles de pierre verte et faisaient montre d’une grande virtuosité. Ils adaptaient la taille et la couleur des tesselles afin d’obtenir un grand naturalisme."

"La lecture des oeuvres est enrichie par une fructueuse mise en contexte : les masques sont en effet présentés avec le reste du trousseau funéraire qui comprend colliers, boucles d’oreilles, pectoral, bracelets, céramiques et autres offrandes. C’est la première fois, depuis leur exhumation et leur dispersion dans différents musées, que ces oeuvres sont rassemblées. Sept tombes de dirigeants mayas sont ainsi reconstituées."

JPEG - 21.8 ko
Figurine masculine assise témoignant d’une déformation céphalique
Groupe B, Palenque, Chiapas. Classique tardif Céramique polychrome modelée. Musée du site de Palenque Alberto Ruz Lhuillier, Palenque © Photo : Martirene Alcántara / INAH

"Une autre partie des masques exposés représente les divinités du panthéon maya qui, à l’instar des ancêtres mythiques incas, combinent des traits humains, animaux et végétaux. Portés par l’élite maya durant les cérémonies rituelles, les masques lui permettaient d’endosser le visage de la divinité et d’accomplir ainsi son rôle d’intermédiaire entre les sphères terrestre et céleste." Propos de Marc Restellini, directeur de la Pinacothèque de Paris.

On a découvert à ce jour une quinzaine de masques qui sont présentés pour la plupart à la Pinacothèque de Paris. Cet ensemble rarissime, que le Mexique accepte exceptionnellement de porter hors de ses frontières, sera exposé aux côtés d’une centaine d’oeuvres qui quittent le Mexique pour la première fois.

La Pinacothèque propose ainsi une véritable plongée dans la cosmogonie sophistiquée et mystérieuse de cette culture millénaire. Les archéologues datent l’installation des Mayas en Amérique centrale aux alentours de 2000 ans avant notre ère. Leur implantation culturelle comprend la péninsule du Yucatán et l’État du Chiapas dans le Sud du Mexique d’aujourd’hui et s’étend aux actuels Honduras, Salvador, Belize et Guatemala.

Cette civilisation brillante s’illustre dans tous les domaines : l’astronomie, les mathématiques ainsi que dans un système complexe d’écriture, composé de glyphes récemment déchiffrés. Contrairement à l’organisation centralisée de l’Empire inca, le système politique maya s’apparente à une mosaïque de Cités-États indépendantes qui alternent au gré des événements, conflits armés et alliances.

La civilisation maya atteint son apogée à la période dite classique, entre 250 et 900 de notre ère. Les oeuvres aujourd’hui exposées appartiennent toutes à cette époque d’épanouissement culturel.

Informations pratiques :
- Pinacothèque de Paris : 8, rue Vignon - Paris 8e / Salles d’exposition : 28, place de la Madeleine
- Ouverture tous les jours de 10h30 à 19h30. Nocturne tous les mercredis jusqu’à 21h30. Le dimanche 1er mai, ouverture de 14h à 19h30.
- Tarifs : Entrée : 10 ¤ - Tarif réduit : 8 ¤ - Gratuité aux moins de 12 ans.
- Accès : Métro, station MAdeleine, ligne 8, 12,et 14. Bus 42 et 52. Parcs de staionnement : Madeline Tronchet Vinci / rue Chauveau-Lagerde, rue Caumartin.
- Catalogue d’exposition : Les masques de jade maya, Ed. Pinacothèque de Paris.

Commissaire de l’exposition  : cette exposition est le fruit d’une dizaine d’années de recherches et de restaurations menées par les plus grandes institutions mexicaines sous la responsabilité de Sofía Martínez del Campo Lanz, experte renommée et commissaire de l’exposition.

Imprimer cet article



a la une

Rétrospective Henri Le Sidaner - Musées du Nord

Une rétrospective présentée dans quatre villes : Étaples, Le Touquet, Cambrai et Dunkerque (15 mars 2014 - 28 septembre 2014)

Exposition Shakespeare, l’étoffe du monde

Une exposition présentée au Centre national du Costume de scène, Moulins (14 juin 2014 au 4 janvier 2015).

Exposition Jean-Baptiste Carpeaux 1827-1875 - Musée d’Orsay

Une exposition présentée au musée d’Orsay, Paris (24 juin - 28 septembre 2014)

Exposition Peindre l’Amérique - Fondation de l’Hermitage

Une exposition présentée à la Fondation de l’Hermitage à Lausanne, Suisse (27 janvier - 26 octobre 2014)

Exposition Maquettes de la marine impériale - Collection du musée de la Marine à Trianon

Une exposition présentée dans la galerie des Cotelle au Grand Trianon, Versailles (17 juin - 14 septembre 2014).


nous vous conseillons

expositions à l'étranger

soldes livres neufs
• • •

recherche


 

Nouveautés

Votre actualité

Terre-Neuve/Terre-Neuvas

Des quais du grand Ouest aux eaux froides du grand (...)

30ème salon d’antiquités, art moderne et contemporain

Une nouvelle organisation pour un Salon plus beau que (...)

Oscar Murillo, Aucune Chance

Les installations d’Oscar Murillo rassemblent des (...)

Exposition de peintures marines à Combrit Sainte-Marine - Finistère

Pour le plaisir des yeux, les amateurs de peinture et (...)

"Dubuffet, L’insoumis"

Le Fonds Hélène&Édouard Leclerc porte de nouveau (...)

Vincent Mauger, Présence Stratégique

Les Champs Libres regroupent trois institutions qui se (...)

La galerie de l’hôtel Jules&Jim accueille les Flying Houses de Laurent Chéhère

En mixant photographie traditionnelle et manipulation (...)

Journées des Plantes à Beauvais, les 13 et 14 septembre 2014

Organisée par la Communauté d’Agglomération du (...)

Concours de vidéos musicales d’animation FAUT QU’ÇA BOUGE  !

Renseignements : concoursdeclips haU bpi.fr Règlement (...)

PARIS DESIGN WEEK Expo Niessing : Secrets à partager à la galerie Elsa Vanier

Let’s share ! Pour sa quatrième édition, la « (...)

La Géographie du doute | Du 25 au 27 Septembre 2014

Les artistes sont des arpenteurs de territoires et (...)

En forêt de Compiègne

A travers les collections du musée Antoine Vivenel et (...)

Les choses voient.

Depuis l’aube des années 2000, documentation (...)

PARIS DESIGN WEEK Niessing : Secrets à partager à la galerie Elsa Vanier

Let’s share ! Pour sa quatrième édition, la « (...)

INCEPTION GALLERY présente Richard Orlinski

Richard Orlinski est un artiste français né en 1966 à (...)

Annoncer sur ArtActu

Archives de vos actualités

archives


Vous pouvez afficher les publications de ArtActu.com sur votre site.

RSS ArtActu